Artistes à la une

Rurart à la “Une”. Faire vivre la culture en milieu rural

Rurart est un dispositif culturel en milieu rural existant depuis 1988, il dépend du ministère de l’Agriculture et est situé sur le site de l’Agri-Campus de Venours dans la Vienne (86).

Monique STUPAR, fondatrice et directrice de RURART de 1993 à 2004 a répondu aux questions de La Vienne Démocratique.

La Vienne Démocratique : Pouvez-vous nous décrire en quelques mots ce qu’est Rurart ?

Monique Stupar : Rurart s’appuie sur trois pôles : le centre d’art contemporain, l’espace multimédia et le réseau régional d’action culturelle des lycées de Poitou-Charentes. Les actions développées par Rurart visent le développement de l’art contemporain, des pratiques numériques, de l’action culturelle et touchent les domaines de la formation, de la création et de la diffusion.

La Vienne Démocratique : Comment Rurart s’est-il inscrit, au fil des années, comme un pôle artistique et culturel important dans le paysage local, départemental et régional ?

Monique Stupar : L’idée est née de deux enseignants d’éducation socioculturelle du lycée de Venours, qui ont conçu un dispositif original en s’appuyant sur le protocole Agriculture-Culture de 1984, lequel visait à favoriser le développement de pôles culturels en milieu rural. De l’idée à la réalisation, il a fallu quelques années pour convaincre la tutelle, les élus, les équipes administratives et pédagogiques, mais aussi les autres établissements agricoles de la région. Il a fallu démontrer par l’exemple, en mettant en place des collaborations avec la Région, les FRAC, en montant des expositions d’art contemporain, en recevant des classes primaires, en mettant en place des ateliers…

Et Rurart est devenu progressivement un réseau artistique et culturel reconnu, et officiellement créé en 1993, dans la suite de la signature de la convention Agriculture-Culture : un outil privilégié pour l’émergence de projets et de programmes d’actions culturelles, en conformité avec l’idée initiale…

de multiples expositions d’art contemporain s’y sont déroulées avec des artistes de niveau international

Consécration en 1995 : c’est la réalisation par la région Poitou-Charentes de l’Espace d’art contemporain, un nouveau lieu qui s’inscrit pleinement dans le réseau des pôles culturels, avec une conception architecturale originale. Il a été inauguré à l’automne 1995, avec l’exposition Saveurs, délices et arts, un parcours des sens qui associait les arts visuels, les nouvelles technologies, la vidéo, la musique et annonçait ce qui serait l’esprit du fonctionnement de ce lieu.

Complètement innovant à l’époque, de multiples expositions d’art contemporain s’y sont déroulées avec des artistes de niveau international.

Les lycées agricoles de la région y sont associés pour développer autour d’un projet global, celui de l’ouverture aux cultures du monde, et d’une thématique fédératrice, à l’époque, celle de TERRE/PAYSAGE, des actions aux contours variés : projets artistiques et culturels, coopération internationale, développement local, formation et sensibilisation, communication.

L’Espace d’art contemporain est devenu officiellement Centre d’Art Contemporain dans les années 2010. Rurart poursuit aujourd’hui ses missions de développement culturel, et n’oublie jamais dans sa programmation son ancrage dans le milieu rural et les problématiques liées à notre rapport à la terre, au vivant, à la biosphère.

Entretien réalisé par Jacqueline Jallais

Les écotones, le musée des petits oiseaux est la dernière exposition de Rurart, elle illustre ce numéro de la Vienne Démocratique. « C’est une exposition collective proposée par Florian Houssais et son équipe. […] Ce qu’on appelle une exposition d’artiste, c’est-à-dire une exposition où un artiste prend la place de commissaire d’exposition […]. Leur travail, qui prend ses sources dans la critique institutionnelle de l’art, est en creux une critique de l’exposition. Il […] interroge les conventions muséographiques : des principes d’accrochage, à la manière de sélectionner les œuvres, en passant par les raisons pour lesquelles les visiteurs vont voir une exposition. »

L’espace d’art contemporain est constitué, d’une salle d’exposition de 150 m2, dont 6 m sous plafond, destinée aux expositions d’art contemporain, d’une salle de réunion, d’une boutique-librairie, d’un atelier d’artiste de 40m2, d’une réserve de 20 m2 et d’un centre administratif.

Pour consulter l’ensemble des expositions et ressources réalisées depuis la création du lieu en 1995 : https://fr.wikipedia.org/wiki/rurart

Pour avoir toutes informations utiles sur les projets de Rurart aujourd’hui, consulter le site : www.rurart.org

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.