Communiqués de presse PCF Services publics Vos élus

Fiscalité à Grand Poitiers : communiqué des communistes de Poitiers et leurs élu.e.s

Communiqué des communistes de Poitiers et leurs élu.e.s :

“Lors les derniers conseils communautaires, Grand Poitiers a voté des augmentations d’impôts importantes mais aussi lourdes de sens : versement mobilité d’une part, payé par les entreprises et taxe foncière d’autre part, payée par les habitants.

Ces décisions posent la question de la structure des impôts. Depuis des années, les gouvernements libéraux successifs multiplient les exonérations et la défiscalisation tout en transférant, via les lois de décentralisation, des compétences aux collectivités locales. À l‘heure de l’urgence sociale et écologique, l’état se dédouane et contraint les collectivités à répondre à plus de besoins avec moins de moyens. Ainsi, dans un pays qui n’a jamais créé autant de richesses, le capital participe de moins en moins à la solidarité nationale.

À Grand Poitiers, le versement mobilité (VM) était stable depuis 11 ans, la taxe foncière avait subi un lissage entre les collectivités suite à l’agrandissement de Grand Poitiers. Cette situation ne permettait plus le maintien des services ni le bon état des infrastructures.

L’enjeu est donc que les dépenses correspondant à ces nouvelles recettes répondent bien aux besoins des populations sur tout le territoire de Grand Poitiers. Ni clientélisme, ni mise en concurrence des territoires. Ces nouvelles recettes doivent permettre de travailler avec les maires et acteurs locaux, avec les populations, à l’amélioration des services et aux nouveaux investissements. Ainsi, l’augmentation du VM devra permettre de repenser la mobilité sur tout le territoire de Grand Poitiers, réduire les zones blanches, inclure toutes les communes dans la future intermodalité. Dans tous les cas, dans toutes les situations, c’est la justice sociale et la réponse apportée à notre échelle à l’urgence écologique qui doit guider le choix de nos dépenses. Les communistes de Poitiers et leurs élu.e.s continueront d’œuvrer pour que l’impôt retrouve sa vertu : la redistribution des richesses.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.