Elections

La Vienne en transition, un projet de progrès social, environnemental et démocratique

L’absence de perspective politique, la division de la Gauche n’est pas une fatalité. Il est possible de se rassembler sur un projet de changement audacieux et innovant pour faire face aux enjeux sociaux, écologiques et démocratiques. C’est le message qui sera porté dans la Vienne par un large rassemblement d’organisation, de militant·e·s associatifs, de citoyen·ne·s et d’élus locaux.

Le programme de la Vienne en Transition propose de s’engager résolument dans une perspective de progrès humain, en prenant appui sur des services publics renforcés. Aujourd’hui le département de la Vienne est dans le peloton de queue dans bien des domaines, en particulier sur l’aide sociale… il s’agira de prendre de prendre des mesures concrètes pour y remédier au plus vite car les besoins sont criants.

Le chef de file des solidarités doit être là pour répondre à l’urgence et aux besoins sociaux

Pour les personnes âgées il s’agira d’abord de revaloriser des aides pour les personnes âgées (APA et point GIR). Les moyens de l’aide sociale à l’enfance et de la PMI seront revus à la hausse, les assistants familiaux seront revalorisés, et la formation, le suivi et la coordination entre les travailleurs sociaux, les acteurs de l’aide sociale et de l’accompagnement des mineurs non-accompagnés seront améliorés. Il sera proposé de travailler avec les collectivités et les bailleurs sociaux pour un objectif partagé : plus personne à la rue. Pour agir face au démantèlement du service public de santé et à la désertification médicale, des centres publics de santé qui maillent le territoire seront développés. Enfin, pour que tous les collégiens puissent bénéficier de la restauration scolaire, la tarification au quotient familial sera mise en place.

Un département mobilisé pour l’emploi

Le département de la Vienne devra être au côté des salariés dans la lutte contre les destructions d’emplois. En cas de fermeture d’entreprise, de restructuration destructrice d’emplois ou de délocalisation, il devra agir pour aider les salariés à avoir le temps d’élaborer un projet alternatif.

La création d’un conseil économique social et environnemental départemental (CESED) s’inscrit dans cette volonté. Rassemblant des représentants des salariés, élus, entreprises, associations, services publics et des citoyens tirés au sort il aura pour objet d’évaluer les politiques départementales, de recenser les besoins en services publics, en activités productives, et en transformations écologiques, d’évaluer les emplois et les formations à créer, de proposer des transitions sécurisées par la formation. Ce CESED pourrait s’adosser à un fond départemental pour l’emploi et la formation, afin de financer les projets créateurs d’emplois et d’intérêt général.

Pour une démocratie renouvelée dans tous les domaines

Au-delà d’un droit d’interpellation et de référendum d’initiative citoyenne qui seront créés, des dispositions sont prévues pour de nouveaux modes de participation des habitant⋅e⋅s, élu⋅e⋅s et acteurs locaux, associations. De plus, pour que la démocratie ne s’arrête pas aux portes du conseil départemental, il faudra être exemplaire dans le dialogue social. En particulier pour la gestion du personnel, avec des commissions paritaires, des règles garantissant la transparence et l’égalité, et l’élaboration des choix en concertation avec les personnels et leurs représentants.

Enfin la lutte contre les discriminations et les inégalités femmes/hommes devra faire l’objet d’un plan d’actions pour l’égalité et la lutte contre les discriminations.

L’éducation, la culture, l’alimentation sont aussi des leviers de transformation

La mise en place de médiateurs culturels dans les collèges est au programme ainsi que des dispositions pour développer l’éducation artistique sur tout le territoire. L’objectif de 50 % d’alimentation locale et bio dans la restauration collective devra être atteint avec des engagements d’achat auprès des producteurs locaux le développement d’ateliers de transformation pour leur permettre de répondre à la commande publique.

Yves Jamain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.